« Gérard Bronzin a été retrouvé dans la cave de son domicile. Mort. Ecorché vif. Découpé en lanières. Et les lacérations cicatrisées au gros sel. Il a dû mourir fou, d’après le légiste. Bronzin n’avait pas d’ennemis. Mais il venait de licencier deux cents personnes. Il avait donc deux cents ennemis. Voilà le dossier. Faites-moi du bon travail, Fre. »À trente-sept ans, le lieutenant de police stagiaire Frédéric Sanders, surnommé Fre, se voit confier une affaire délicate . Il faut bien dire qu’à la suite des restrictions de personnel, Le commissaire divisionnaire Brognard n’a personne d’autre sous la main.Plus tout jeune, mais néophyte à la p.j. après ses années d’avocature, Frédéric a encore « une allure d’adolescent : grand, mince, peu musclé, presque fragile, avec un rien de féminin dans ses gestes et sa démarche, ce petit rien imperceptible qui ravit à l’extase les femmes de goût. »Et en plus, en guise d’adjoint, on lui impose Ali Oubennour, son pire cauchemar depuis qu’il est entré au 36.
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon

à commander sur internet : 

 

Durand-Peyroles.izibookstore.com

 

FOLLOW ME

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube

© 2023 by SAMANTA JONES.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now